Le Centre Scientifique et Technique de la Construction est un institut de recherche, fondé en 1960 sous l'impulsion de l'organisation professionnelle en application de l'arrêté-loi "De Groote" de 1947. 
Cet arrêté-loi, qui porte le nom du ministre des Affaires économiques de l'époque, vise spécifiquement à promouvoir la recherche appliquée dans le secteur, afin d'améliorer la compétitivité de ce dernier. 
En application de la loi, le CSTC est financé principalement par les redevances de ses membres ressortissants, soit les 90 000 entreprises de construction belges représentant tous les métiers de la construction et notamment les entrepreneurs généraux, menuisiers, vitriers, plombiers, couvreurs, parqueteurs, plafonneurs, peintres, etc. dont la plupart sont des PME.